Lettres

L'atelier Première Guerre Mondiale

Par EMILY BOUILLON, publié le jeudi 8 novembre 2018 16:39 - Mis à jour le vendredi 9 novembre 2018 11:13

Les élèves de 3e2 ont pu découvrir la Première Guerre Mondiale à travers trois approches différentes: l'histoire, l'archéologie et la littérature.

Pendant trois séances, les élèves de 3°2 (18 élèves) ont travaillé en ateliers sur la Première Guerre mondiale, dans le cadre d’une co-intervention mêlant histoire, français et archéologie.
Chaque séance avait un thème précis sur la Grande Guerre. Le 1er atelier était intitulé « A quoi ressemble le no man’s land et le réseau des tranchées ? » ; le deuxième, « La vie dans les tranchées » ; le troisième, « Les attaques et les mutineries ».
Pendant chaque séance, la classe était divisée en 3 ateliers (6 élèves par ateliers), chacun animé par le professeur de français, l’archéologue et le professeur d’histoire. Aussi, chaque groupe d’élèves passait 15 minutes à travailler sur des documents (cartes, vidéos, aquarelles de poilus, bandes dessinées), objets (restes de prospections archéologiques, photographies...), textes (H. Barbusse, J. Kessel), propres aux disciplines.
 

      Bande dessinée Notre mère la guerre étudiée en classe.                                           

 

Avec un archéologue, ils ont eu l'occasion de manipuler du "matériel archéologique" (tessons de poterie romaine, tuiles romaines, céramique médiévale, etc.) dont des objets liés à la 1e Guerre Mondiale: des douilles de balles, des morceaux d'obus ou encore des billes de shrapnel.

 

 

Puis, après les trois heures d’atelier, la professeure de français a lancé un travail d’écriture de journal de poilus avec les élèves.